Accueil » Association de parents d’enfants handicapés espagnols (APFMEEF)

Association de parents d’enfants handicapés espagnols (APFMEEF)

Histoire du producteur / Présentation de l’organisme :
L’ Asociaçion de padres de familias con hijos minusvalidos espanoles emigrantes en Francia (APFMEEF, association de parents d’enfants handicapés, appelée également « Minusválidos Paris ») a été créée en 1976 sous la présidence de Pilar Garcia, six ans avant la déclaration officielle qui eut lieu en mai 1982.
Elle est aidée à ses débuts par l’association des pères de familles espagnols émigrés en France (APFEEF), et fonctionne grâce au porte-à-porte et aux rencontres faites dans les centres pour enfants handicapés. L’association se fixe comme objectif d’obtenir l’égalité des droits, aussi bien auprès de l’administration espagnole que française, pour les enfants handicapés issus de l’immigration.
Un autre but premier de l’association est de sensibiliser les familles au handicap, de briser le silence et d’aider les parents et les familles de handicapés à assumer, sans culpabilité, la responsabilité qui leur incombe, dans le contexte particulier de l’émigration.
L’association obtient en 1979 la création de deux classes complémentaires en espagnol. En effet, les descendants d’immigrés espagnols bénéficiaient déjà d’un apprentissage de la langue et de la culture d’origine, dans le cadre de l’ELCO (Enseignement des langues et cultures d’origine), mais il n’existait pas encore d’enseignement spécialisé.
L’APFMEEF organise également des moments de rassemblements conviviaux (fêtes, sorties, repas) et elle tient ses membres informés de leurs droits, tout en s’impliquant dans les luttes pour la reconnaissance des droits des handicapés et des immigrés.

Présentation du contenu et intérêt du fonds :
Le fonds d’archives de l’APFMEEF est composé d’une vingtaine de cartons et classeurs relatifs à sa vie interne, sa comptabilité, sa correspondance et ses activités qui permettent de retracer les évolutions de l’association depuis sa création jusqu’à aujourd’hui.

Dates extrêmes :
1978-2005 (ouvert).

Importance matérielle :
2 m.l.

Historique du traitement :
Dans le cadre du programme européen Equal  » lutter contre les discriminations et les inégalités face à l’emploi « , Génériques a développé un projet intitulé  » Former des médiateurs de la mémoire pour lutter contre les discriminations « . Fondée sur un partenariat national réunissant l’AEFTI, la FACEEF, le CRPVE et la BDIC, l’action de Génériques vise à contribuer à la formalisation d’une méthodologie dont l’élaboration passe, notamment, par la mise en place de journées de formation auprès d’acteurs associatifs sur la sauvegarde, la valorisation et l’exploitation des archives privées de l’immigration.

Instrument de recherche :
Répertoire méthodique, par Virginie BEAUJOUAN, 2006.

Supports particuliers :
Néant

Langues :
Français, espagnol.

Lieux de consultation :
APFMEEF, 8 rue de Nantes, 75 018 Paris.

{Télécharger le dossier inventaire de l’APFMEEF}