Accueil » Domaines d’intervention » Mémoire de l’immigration et aide aux projets

Mémoire de l’immigration et aide aux projets

rubon8-87238PORTRAITS DE MIGRATIONS »
Un siècle d’immigration espagnole en France.

Exposition présentée par la FACEEF du 06 octobre au 04 novembre 2007
au Hogar de los Españoles à Saint-Denis,
réalisée par La Fondation Cipriano Garcia, Arxiu Historic de CCOO de Catalunya

Durant tout le XXème siècle, des Espagnols ont émigré vers la France. Au cours de la Première Guerre mondiale, alors que la France a besoin d’une main-d’œuvre immédiatement disponible pour se relever de l’effort de guerre, les Espagnols arrivent nombreux.
Par la suite, des centaines de milliers d’entre eux sont venus à leur tour, que ce soit pour fuir les troupes franquistes en 1939 ou pour mieux gagner leur vie dans les années 1950-1960.
Certains sont restés quelques mois, beaucoup plusieurs années, d’autres toute une vie.

Du 6 octobre au 4 novembre 2007, cette exposition propose de retrouver et de faire connaître l’histoire de ces femmes et de ces hommes espagnols en France grâce à une scénographie pensée comme un parcours entre le pays de départ et le pays de destination.
Le visiteur est ainsi plongé au cœur de l’expérience migratoire elle-même. À travers des portraits jalonnant le parcours, il rencontre différents acteurs de cette histoire. Il s’imprègne d’un événement qui s’inscrit aussi bien dans l’histoire de l’Espagne et des Espagnols que dans celle de la France et des Français.

Présentée par La FACEEF et le Hogar de los Españoles, l’exposition Portraits de migration, un siècle d’immigration en France, est proposée dans le cadre de la programmation hors les murs de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration.

La FACEEF et ses associations sont engagées depuis de nombreuses années dans la récupération du patrimoine historique de l’immigration espagnole.

Le Hogar de los Españoles est lui présent depuis 1926 dans un lieu hautement symbolique de la communauté espagnole en Seine-Saint-Denis, en plein cœur de la « petite Espagne ».