Accueil » ENTRETIEN AUDIOVISUEL BLASI LOPEZ AVELLAN – FACEEF 2012

ENTRETIEN AUDIOVISUEL BLASI LOPEZ AVELLAN – FACEEF 2012

 

FICHE TECHNIQUE


Lieu et date du témoignage :

Locaux du Centro Espagnol, Marseille.
Le 16 mars 2012 à 16h30.

Témoin

Nom
: LÓPEZ AVELLÁN
Prénom : Blasi

Qualité ou dernières fonctions:
Adhérente du Centro Español et du Centro Andaluz de Marseille.

Date et lieu de naissance 
: Le 27 juin 1949 à Jumilla (Murcia)

Interviewer 
:

Nom : LEGER
Prénom : Eva
Qualité : Doctorante en Etudes hispaniques

Cameraman, prise de vue :

Nom:  LE MOAL
Prénom : Stéphane
Qualité : Réalisateur

Support audiovisuel : Numérique
Support original : Mini DV/SD
Durée : 34 minutes.

Prise de son :

Micro cravate : 1 sur le témoin
Micro directionnel : 1 pour l’archiviste oral

L’entretien a été effectué dans le cadre de :
Projet de la FACEEF de création d’archives audiovisuelles à partir du recueil de témoignages de militants associatifs espagnols en région PACA.

Série de témoignages FACEEF sur le thème : Migrations – Militantisme associatif.

Fiche d’analyse ou journal d’enquête

1- CONDITIONS DANS  LESQUELLES S’EST DEROULE L’ENTRETIEN

Durée de l’entretien : 34 minutes.
Langue utilisée
 : Espagnole

Ressenti du déroulé de l’entretien par l’interviewer :
Personnalité enjouée, elle avait cependant du mal à dissimuler son anxiété pendant toute la durée de l’entretien.
Réponses brèves aux questions, volonté de ne pas s’étendre dans des histoires personnelles intimes qui n’auraient pas eu d’intérêt pour l’entretien.

Méthode d’entretien et objectif de l’interview :
Semi-directif : récit du parcours de vie, de la migration et militantisme associatif.

2- APPORT SCIENTIFIQUE DE L’ENTRETIEN SELON L’INTERVIEWER

Thématiques principales abordées (Index des noms, des lieux, des organisations)

LIEUX : Jumilla (Murcia) Orange Marseille.
NOMS : Padre Miguel.
ORGANISMES: Misión española Centro Español Centro Andaluz Cercle Català.

Apports de l’entretien à la recherche scientifique
Migration d’une jeune femme à la recherche de son père en France, stratégies d’épargne en vue du retour au pays, conditions de travail d’une employée de maison, apport de l’association dans sa vie.

3- CADRE PSYCHOLOGIQUE

Temps forts de l’entretien (registre émotionnel)
Emotion quand elle raconte la séparation d’avec sa mère et la rencontre avec son père.

Utilisation du « je » / « nous »
« Je », elle raconte son parcours, parle peu de l’associationnisme.

Longueur des réponses et langue utilisée
Réponses courtes, en espagnol.

Rapport interviewé / interviewer
Tutoiement, confiance, un peu d’appréhension et de pudeur dues à la caméra et à la non-tenue d’une rencontre préalable à l’entretien, ce qui l’aurait encouragé à développer davantage sur certains points de son témoignage.

Conditions psychologiques de l’interviewé
Elle était convaincue qu’elle n’avait rien à raconter. Elle a par ailleurs confié que plusieurs personnes de son entourage avaient émis des doutes sur l’intérêt du contenu de son témoignage.

La posture de l’interviewé
Assez réservée, intimidée par la caméra alors qu’elle est d’un tempérament jovial et expressif en dehors.