Accueil » ENTRETIEN AUDIOVISUEL FRANCESC PANYELLA – FACEEF 2012

ENTRETIEN AUDIOVISUEL FRANCESC PANYELLA – FACEEF 2012

 

FICHE TECHNIQUE


Lieu et date du témoignage :

Locaux du Centro Español, Marseille.
Le 16 mars 2012 à 13h45.

Témoin

Nom : PANYELLA FARRERAS
Prénom : Francesc
Qualité ou dernières fonctions: Président du Cercle Català de Marseille.
Date et lieu de naissance : Né le 24/09/1923 à Vallirana.

Interviewer 
:

Nom
: LUZI
Prénom : Federica
Qualité : Doctorante en Anthropologie sociale et Ethnologie

Cameraman, prise de vue :

Nom:  LE MOAL
Prénom : Stéphane
Qualité
: Réalisateur

Support audiovisuel : Numérique
Support original : Mini DV/SD
Durée : 2H15

Prise de son :
Micro cravate : 1 sur le témoin
Micro directionnel : 1 pour l’archiviste oral

L’entretien a été effectué dans le cadre de :
Projet de la FACEEF de création d’archives audiovisuelles à partir du recueil de témoignages de militants associatifs espagnols en région PACA.

Série de témoignages FACEEF sur le thème : Migrations – Militantisme associatif.

Fiche d’analyse ou journal d’enquête

1- CONDITIONS DANS  LESQUELLES S’EST DEROULE L’ENTRETIEN

Durée de l’entretien : 2H15
Langue utilisée
 : Français.

Ressenti du déroulé de l’entretien par l’interviewer :
Il était tout à fait disposé à témoigner. Clair et fluide.

Méthode d’entretien et objectif de l’interview :
Semi-directif : récit du parcours de vie, de la migration et militantisme associatif.

2- APPORT SCIENTIFIQUE DE L’ENTRETIEN SELON L’INTERVIEWER

Thématiques principales abordées (Index des noms, des lieux, des organisations)

LIEUX : Vallirana Barcelone Peralada Argelès-sur-Mer La Ciotat Tarragona Girona Figueras Port-Bou   Perpignan Arles Drôme Marseille Cité de Sainte Marthe à Marseille
NOMS : Francesc Macià Mercio Cartón Rubén Panyella Père Bonet Josef Homs Juana Gómez
ORGANISMES: Comité Révolutionnaire UGT (Unión General de Trabajadores) PSUC (Partit Socialista Unificat de Catalunya) JSU (Juventudes Socialistas Unificadas) PCF (Parti Communiste Français) CGT (Confédération Générale du Travail) FACEEF (Fédération d’Associations et Centres d’Emigrés Espagnols en France) Cercle Catalá de Marseille Comité d’aide aux Intellectuels Catalans Foyer Català USCEM (Union sportive et culturelle de l’émigration espagnole à Marseille) F.I.E.C. (Federació Internacional d’Entitats Catalanes) Cité des Associations de Marseille Centro Gallego de Marseille Centro Español de Marseille CISE (Centre International de Solidarité pour l’Espagne)

Apports de l’entretien à la recherche scientifique
Sur l’expérience de l’école républicaine en Espagne et toute la période de la guerre et la révolution. Le témoignage est très riche sur la période de l’après guerre. Il détaille le processus de continuation de la lutte et le soutien aux antifranquistes en Espagne, en expliquant le rôle des associations espagnoles et des groupes politiques. Sur certains thèmes en particulier l’interviewé arrive à développer un récit qui va en profondeur dans l’analyse.

3- CADRE PSYCHOLOGIQUE

Temps forts de l’entretien (registre émotionnel)
Très à l’aise, pas perturbé par la caméra. Il a eu des monuments d’émotion, dont un très intense dans la dernière partie de l’entretien, où il a pleuré et il a été incapable de continuer à parler pendant plusieurs minutes.

Utilisation du « je » / « nous »
Plutôt centré sur le « je » avec une volonté de souligner la dimension familiale de son engagement. Mise en lumière des personnes qui ont travaillé, dans le Cercle Català de Marseille, avec lui et avant lui pour les mêmes combats politiques, mémoriels, culturels et linguistiques.

Longueur des réponses et langue utilisée
Réponses très longues, en français, avec des citations de morceaux de chansons et poésies en catalan.

Rapport interviewé / interviewer
Familier, tutoiement, confiance et une forte complicité vers la fin de l’entretien.

Conditions psychologiques de l’interviewé
Le récit est chargé de pathos, tant dans la narration passionnelle des combats politiques, sociaux et culturels que dans l’évocation des souvenirs individuels et privés.

La posture de l’interviewé
L’interviewé utilise un registre gestuel et expressif très riche. Il bouge à différents moments de l’entretien, il prend les archives personnelles et les livres qu’il a emmenés avec lui pour justifier/enrichir son argumentation.