Accueil » Actualités FACEEF NATIONAL » newsletter « le Bénévolat social pour de plus grands émigrants »

newsletter « le Bénévolat social pour de plus grands émigrants »

Dans le cadre du programme d’action en faveur de l’actif vieillissement, la FACEEF en collaboration avec l’Union Démocratique de Pensionnaires de l’Espagne (UDP), ils ont organisé un stage de formation pour des animateurs volontaire, les membres des associations fédérées qu’il(elle) a eues lieu le samedi 29 mars 2014 dans Le Plaine Saint – Denis.

Dans le cadre du programme d’action en faveur de l’actif vieillissement, la FACEEF a établi une collaboration avec l’Union Démocratique de Pensionnaires de l’Espagne (UDP) et qui a donné le lieu pour l’organisation d’un stage de formation pour des animateurs volontaire les membres des associations fédérées qu’il(elle) a eues lieu le samedi 29 mars 2014 dans Le Plaine Saint – Denis (93) déjà celui qu’ont annoncé 20 responsables associatifs de différents points de la géographie française.

Après l’ouverture d’Antonio Aliaga, de président de la FACEEF, Paca Tricio une directrice générale d’UDP, Raquel Povedano Herranz responsable de bénévolat social et Javier Álvarez un sociologue et un collaborateur habituel de cet organisme, ont présenté le programme de « Bénévolat social pour les plus grandes personnes » développé par UDP, et qui cherche à créer un ample réseau de la solidarité des retraités et n’importe quelle autre personne (plus grand ou non) qui souffrent d’une situation d’handicap ou de dépendance.

Ce réseau de solidarité est conçu comme complémentaire du travail réalisé par les services sociaux d’aide à domicile ou par les résidences spécialisées, et essaie de combattre la solitude et l’agitation dont ils(elles) sont j’objecte plusieurs de ces personnes.

La formation avait à un objet sensibiliser les membres associatifs de la FACEEF et leur fournir une série d’outils pour organiser ces activités qui sont de plus en plus nécessaires en vue du vieillissement général de la communauté des Espagnols en France.

Paca Tricio, une directrice générale d’UDP a été la préposée d’introduire la séance de formation en ébauchant les objectifs principaux de l’association et en fournissant une définition de « bénévolat social » aux participants.

Javier Álvarez, sociologue, directeur de « Simple Logique » et un collaborateur habituel dans des projets d’UDP, a présenté ensuite les particularités du collectif des Espagnols d’âge avancé qui fréquentent le centre social « Cristino García » de la Plaine Saint Denis, en se basant sur les résultats d’étude sociologique pilote des « Risques de mauvais traitements aux personnes plus grand émigrantes les Espagnols » réalisé par la FACEEF et la Logique Simple. Il(elle) a aussi exposé les principes fondamentaux de « le Bénévolat social pour plus grand », basés sur la solidarité, ainsi que dans le rapport de ses droits et de devoirs.

Ensuite la projection du documentaire a été réalisée « comme nous sommes », produit par UDP.

Finalement, Raquel Herranz Povedano, responsable du programme d’UDP, s’est chargé de présenter les divers outils administratifs et utiles informatiques développés et utilisés dans ce programme.

Un échange très intéressant d’idées s’est produit ensuite entre les stagiaires qui a généré une série de questions / réponses qu’il(elle) a mises à une évidence que l’action associative doit fournir une réponse complémentaire à l’apportée par les services sociaux mais ne doit jamais traiter de remplazar son travail.

Aussi l’utilité(le profit) de ces réseaux a été manifeste, puisque la garde permet de ne pas descendre sa bonne organisation par rapport à la qualité des services prêtés par les professionnels publics ou privés c’est-à-dire d’alerter quand des déficiences ou des négligences sont constatés dans le traitement des plus grands.

À ce sujet les responsables de la FACEEF, réfléchiront au lancement d’une campagne nationale de sensibilisation un enveloppe ce sujet si important et la création d’un réseau spécifique. C’est de souligner que ce cours a fait du bien d’une subvention de la Direction générale de Migrations, dans le cadre du programme « plus grand et dépendant ».

Mot(s)-clé(s) :